Expertise France au Liban

print
Liban
Expertise France est engagée au Liban depuis de nombreuses années témoignant ainsi des liens étroits de coopération entre ce pays et la France. Actuellement, l’agence met en œuvre 12 projets d’assistance technique, dont 6 projets à dimension régionale, pour un volume cumulé de près de 36 M€.

Les activités d’Expertise France au Liban visent essentiellement à renforcer les capacités des administrations publiques nationales et locales, à appuyer le développement du secteur privé, et à favoriser la cohésion sociale afin de réduire les tensions liées aux conséquences de la crise syrienne. Elle intervient principalement sur crédits de l’Union européenne et de la France.

Suite à la création du fonds MADAD mis en place pour répondre aux besoins des pays limitrophes affectés par les crises syrienne et irakienne, Expertise France s’est engagée aux cotés de la GIZ et d’AECID, dans le programme régional Qudra de 78 M€. L’objectif de ce programme est d’apporter une réponse européenne cohérente aux conséquences de ces crises en matière de déplacement de population au sein des pays limitrophes. Au Liban, ce programme vise spécifiquement à renforcer la stabilité sociale entre les communautés hôtes et réfugiées et répond aux besoins des réfugiés en matière de soutien scolaire, formation professionnelle, soutien psychosocial et accès à l’information. Il a également pour vocation d’apporter de l’assistance technique aux communautés accueillant des réfugiés.

Depuis 2016, Expertise France conduit un projet d’appui au développement du secteur privé au Liban. Ce projet financé par l’UE à hauteur de 15 M€ vise à soutenir les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) des secteurs fruits, légumes et bois au Liban, dans le but de développer des synergies par filière et de renforcer la chaîne de valeur, à travers notamment la mise en place de clusters.

Depuis sa création en 1996, Expertise France appuie et soutient l’Institut des Finances du Liban. Partenaire historique, cette collaboration s’inscrit dans le cadre d’un protocole d’accord entre le ministère français de l’Economie et des Finances et le ministère libanais des Finances. L’Institut contribue au renforcement des capacités des agents de l’administration libanaise et à l’accompagnement des réformes, notamment dans le domaine des finances publiques. Aujourd’hui, l’institut rayonne à l’échelle régionale et participe activement à des actions de coopération avec d’autres pays de la zone.

Dernières publications