Saut au contenu

PARSEC – Programme d’appui au renforcement de la sécurité dans la région de Mopti et à la gestion des zones frontalières
Soutenir les autorités maliennes dans la sécurisation du centre du Mali

print
Dans la région de Mopti © Minusma - Marco Dormino

Objectif

Le Programme d’appui au renforcement de la sécurité dans la région de Mopti et à la gestion des zones frontalières (PARSEC) a pour objectif d’appuyer les autorités maliennes dans le rétablissement de la sécurité et de l’Etat de droit dans le centre du Mali, en coordination avec les missions européennes EUCAP et EUTM.
  • 29 M€
    BUDGET
  • 30/01/2017
    DEBUT DU PROJET
  • 42 mois
    DUREE

Projet-clé de la stratégie européenne de stabilisation du Mali, le PARSEC a été conçu par la délégation de l’Union européenne au Mali avec la coopération étroite du Gouvernement malien comme une première réponse au glissement de l’insécurité du nord vers le centre du pays.

Focalisé sur le périmètre géographique de la région de Mopti, après un diagnostic conjoint avec les autorités nationales pour identifier les besoins dans la région Centre du Mali, le projet soutient les efforts des autorités maliennes et de leurs partenaires internationaux en faveur de la stabilisation et du développement économique et social de cette zone fragilisée.

Plus spécifiquement, par un appui au renforcement et au redéploiement des forces de sécurité et de
défense maliennes, le PARSEC vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité des populations, du
contrôle du territoire et de la gestion des espaces frontaliers, dans le respect de l’État de droit. L’appropriation du PARSEC par les autorités maliennes depuis sa conception à sa mise en oeuvre
garantit la pérennité des actions engagées.

Considérant la volatilité du contexte local, il a été décidé de distinguer deux étapes dans la mise en œuvre de ce projet : une phase d’identification suivie d’une phase de mise en œuvre opérationnelle. Cette flexibilité dans la conception assure au projet une adaptation précise à l’évolution de la situation et des besoins.

Une approche globale axée sur la sécurité, le développement et la restauration de la confiance

Le projet se décline en deux composantes :

• Améliorer la sécurité des populations et le contrôle du territoire dans le respect de l’État de droit,

• Renforcer et développer la gestion des espaces frontaliers par les services de l’État, incluant la gestion des flux de personnes et de biens ainsi que la coopération frontalière.


Aligné sur les priorités du gouvernement malien, il s’inscrit en complémentarité de projets connexes de l’Union européenne axés sur le retour des services socioéconomiques de base et sur la restauration du lien de confiance entre les forces de sécurité et la population.

L’appui porte sur le cadre institutionnel ainsi que sur l’ensemble des moyens et capacités permettant aux unités de la Gendarmerie et de la Protection civile de mener à bien leur mission auprès des populations (construction et réhabilitation d’infrastructures opérationnelles, matériels et équipements individuels et collectifs, moyens de communication, maintenance, etc.).

La formulation, les modalités de mise en oeuvre ainsi que le calendrier d’exécution du PARSEC sont
définis dans le cadre d’une démarche conjointe impliquant les autorités maliennes, en étroite concertation avec l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour favoriser la coordination et la complémentarité des interventions en faveur de la stabilisation du centre du Mali.

Une approche novatrice

La stratégie de l’Union européenne pour la sécurité et le développement au Sahel constitue une approche intégrée visant à faire converger différents programmes et instruments de politique extérieure européens vers des objectifs communs, proposant ainsi de lier concrètement les problématiques de sécurité et de développement.

Ainsi, le programme PARSEC a la particularité d’avoir été conçu en étroite collaboration avec la délégation de l’Union européenne et les deux missions PSDC au Mali, EUCAP Sahel Mali (EU Capacity Building Mission) et EUTM Mali (European Training Mission). La mise en œuvre sera également concertée. Il s’agit ainsi pour l’Union européenne d’imbriquer étroitement l’ensemble de ses instruments pour favoriser un effet multiplicateur à ses actions.

L'actualité du PARSEC


Mars 2017 – Le PARSEC officiellement lancé

Le Programme d’appui au renforcement de la sécurité (PARSEC) a officiellement été lancé le 3 mars 2017.

Lire l'article complet
 

Juillet 2019 – Remise d'équipements à la Gendarmerie nationale et à la Protection civile de la région de Mopti

Le 12 juillet 2019, Expertise France a officiellement remis aux forces de sécurité intérieure (FSI) maliennes les actes de propriété de six vedettes fluviales et de deux ambulances.

Lire l'article complet
 

Janvier 2020 – Trois infrastructures majeures inaugurées à Sévaré

Le 28 janvier 2020, Expertise France a procédé à la remise d’un atelier interservices de maintenance destiné aux réparations pour les différentes forces de sécurité de la région de Mopti, d’une caserne équipée pour une unité de la gendarmerie et d’un hangar pour abriter l’avion Cessna 208 Caravan (remis aux autorités maliennes en avril 2019).

Lire l'article complet

 

Retrouvez l'ensemble des actualités du PARSEC sur le site de la Commission européenne