SALAM : imaginer et construire la Méditerranée de demain

print
Initiative en faveur du dialogue et du développement en Méditerranée, le programme SALAM souhaite porter la voix de la jeunesse méditerranéenne et soutenir leurs propositions pour un développement humain, économique et durable en Méditerranée à l'horizon 2030. Accompagnement de projets innovants, groupes de travail thématiques, plateforme numérique d’échange, rencontres régionales, cartographie des acteurs, actions de sensibilisation des jeunes et webinaires, les nombreuses activités du programme qui ont démarré en juin, contribuent aussi à nourrir largement le prochain Forum Méditerranéen, qui devrait se tenir à Marseille début 2022.

Renforcer le dialogue autour de thématiques fédératrices

Dans le cadre du Dialogue des 2 rives, le programme SALAM participe à la dynamique de coopération régionale autour d’un agenda positif face aux défis qui unissent nos deux rives pour construire la Méditerranée de demain. SALAM articule ses actions autour de 6 thématiques fédératrices : connaissance et mobilité ; développement durable ; innovation, numérique et entrepreneuriat, culture, inclusion, villes et territoires.

Financé par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, le programme est animé par Expertise France en partenariat avec : le Dialogue des 2 Rives ; le Lab’ess Tunisie - incubateur de projets à impact social et environnemental, membre de l’association Pulse Groupe SOS ; le CMI - Centre pour l’Intégration en Méditerranée et l’association internationale Solidarité Laïque.

En renforçant le dialogue entre jeunes acteurs de la société civile des deux rives, SALAM souhaite accélérer la création de projets communs et la naissance de propositions tournées vers le développement de la Méditerranée.

 

Porter la voix de la jeunesse méditerranéenne

Les membres impliqués dans SALAM sont de jeunes acteurs et porteurs de projets, innovants et engagés, issus des organisations de la société civile (OSC) - associations, start up, entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS), citoyens, syndicats, réseaux d’associations - de 14 pays partenaires du programme : Portugal, Espagne, France, Italie, Malte, Grèce, Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Liban, Territoires palestiniens, Jordanie.

Proposés par les partenaires du Sommet des 2 Rives et identifiés par un travail de recensement et de cartographie des acteurs (entrepris au début de l’année 2021), tous les acteurs et porteurs de projets de ont un terrain d’intervention qui participe activement au dialogue méditerranéen et à la dynamique du Dialogue des 2 Rives. De plus, une attention particulière a été portée sur l’égalité de la représentation de genre au sein des groupes.

Suite à un comité de sélection, plus de 180 jeunes et 6 experts référents thématiques ont été invités à participer au programme.

Les outils de la construction d’un agenda positif

SALAM donne la parole aux jeunes actrices et acteurs de la société civile des deux rives, à travers plusieurs dispositifs :

· Accompagnement de 10 microprojets innovants sur des thématiques prioritaires pour la région, en particulier dans le domaine de l’économie sociale et solidaire et du développement durable (ODD 12).

· Mise en place d’une plateforme numérique de travail et d’échange, interface d’échange, SALAM donne la parole aux jeunes afin qu’ils puissent définir et débattre des propositions pour l’avenir de la Méditerranée.

· Lancement de 6 groupes de travail thématiques pour tisser des liens, imaginer les solutions de demain et formaliser des pistes concrètes qui seront présentées lors du Forum Méditerranéen de 2022. Elles nourriront les propositions portées par la France, pour la Méditerranée, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

· Organisation de 3 rencontres régionales, pour réfléchir collectivement aux outils et mécanismes pertinents pour un dialogue pérenne en Méditerranée.


Les rencontres régionales sont prévues : le 30 novembre 2021 à Tunis, puis en janvier et mars 2022. Elles doivent permettre d’appréhender le contexte du dialogue en Méditerranée, d’échanger autour des bonnes pratiques, et de développer des pistes de collaboration et une vision pour les organisations de la société civile  des deux rives de la Méditerranée.

· Elaboration d’une cartographie des acteurs et porteurs de projets innovants pour favoriser la mise en réseau des acteurs et les synergies.

· Activités de sensibilisation autour de l’objectif de développement durable (ODD) 12 « Établir des modes de consommation et de production durables » : conception d’une bande dessinée de sensibilisation à destination des jeunes (en français et arabe).

· Conception de webinaires sur les thèmes : économie circulaire, agriculture raisonnée, production et consommation responsables.

Dernières publications