Projet #PAGOF : un guide pour renforcer la transparence budgétaire des communes du Burkina Faso

print
Burkina Faso
Afin d’accompagner les responsables des collectivités territoriales, les élus et tous les agents administratifs communaux dans leur devoir de publication et de vulgarisation de l’information budgétaire locale, le projet #PAGOF a développé, avec l’appui de l’Association du Monde rural (AMR) et de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), un guide sur la publication des données budgétaires des collectivités territoriales pour une amélioration de la gouvernance locale. Il rassemble toute une série d’informations et d’outils à disposition des communes pour qu’elles puissent mieux diffuser leurs données budgétaires.

Un outil au service de la bonne gouvernance locale, de la redevabilité et de la participation citoyenne

Premier du genre, ce guide s’érige en véritable outil de promotion de la bonne gouvernance locale. En effet, de par son contenu, le guide permet à l’ensemble des agents des collectivités territoriales (notamment ceux gérant les deniers publics), ainsi que les hauts représentants de ces collectivités, de transformer l’infor­mation budgétaire complexe en information facilement accessible et compréhensible à tout citoyen. Il donne tous les outils pour vulgariser le budget d’une commune, les données concernant ses ressources financières et l’allocation de ses dépenses. Il précise aussi le rôle des acteurs, les calendriers, les canaux et formats de diffusion.

Le citoyen est alors plus à même de comprendre le budget, les ressources et les investissements ou dépenses de fonctionnement faits par sa commune. Il peut suivre, évaluer et contrôler la politique publique de sa collectivité. Mais il comprend également mieux comment sont employés ses impôts, ce qui améliore le civisme fiscal et le consentement à l’impôt de chacun.

Cette transparence sur les données budgétaires d’une commune et leur vulgarisation pour une meilleure compréhension du citoyen, s’inscrit totalement dans la démarche du gouvernement ouvert que promeut le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO). Elle renforce en effet :    

• la transparence dans la gestion des affaires publiques ;

• la redevabilité des élus et autorités locaux face au citoyen dans la gestion des affaires publiques ;

• la diffusion d’informations essentielles à la compréhension et au suivi des politiques locales ;

• la participation citoyenne dans la décision, le suivi et l’évaluation de l’action publique ;

• la compréhension du budget de la commune pour un meilleur civisme fiscal du citoyen.

 

Diffusion, formation et sensibilisation

Si, dans un premier temps, ce guide est le fruit d’une réflexion stratégique engagée par le projet #PAGOF, l’Association Monde rural (AMR) et l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) à travers différents ateliers, il s’agira dans un second temps de le diffuser le plus largement possible dans les communes.

Pour cela, des formations à son utilisation vont être organisées pour les agents et élus de communes pilotes afin que ces dernières puissent produire les informations budgétaires claires, transparentes et nécessaires pour leurs administrés.

Enfin, des activités de sensibilisation auprès des populations locales et des organisations de la société civile sur la compréhension de ces données budgétaires seront organisées afin que ces dernières puissent jouer pleinement leur rôle de suivi et de contrôle des politiques publiques locales et mieux comprendre le budget de leur commune. Les collectivités locales pourront notamment s’appuyer sur les espaces de dialogue et de concertation (EDIC), un lieu d’échange promu par l’Association Monde rural (AMR-Burkina) qui permet aux citoyens de s’informer et de s’exprimer sur la gestion des affaires locales. En cours de déploiement à l’échelle nationale, les EDIC constituent les lieux à privilégier par les élus et l’administration pour présenter et discuter avec les administrés des informations budgétaires de la commune.

 

 

Le Projet d’appui aux gouvernements ouverts d’Afrique francophone (#PAGOF) soutient et accompagne les administrations et la société civile (dont les médias) des pays d’Afrique francophone membres du PGO dans la réalisation de leurs engagements en lien avec le gouvernement ouvert et l’utilisation des nouvelles technologies en faveur de la transparence et de la redevabilité. Financé par l’Agence française de développement (AFD), il est mis en œuvre par Expertise France et CFI.

 

Consulter la fiche-projet du #PAGOF

Plus d’informations sur le #PAGOF : www.pagof.fr

Dernières publications