Saut au contenu

EU4WE – European Union for Women Empowerment
Lutter contre les inégalités de genre au Liban

print

Objectif

Le projet EU4WE vise à renforcer l’autonomie des femmes libanaises et à appuyer les mécanismes institutionnels de l’égalité femmes-hommes.
  • 2,4 M €
    BUDGET
  • 01/10/2019
    DEBUT DU PROJET
  • 36 mois
    DUREE

La constitution libanaise garantit l’égalité des droits entre tous les citoyens et le pays a ratifié de nombreux traités internationaux garantissant l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW). Pourtant, d’après un rapport d’analyse genre commandé par l’Union européenne en 2017, de nombreuses inégalités persistent au travers de lois directement ou indirectement discriminantes et en raison de l’absence d’un cadre législatif national en matière de statut personnel. Le rapport souligne également un manque de coordination entre les différents acteurs institutionnels impliqués dans la promotion de l’égalité. C’est pour répondre à ces besoins que l’Union européenne a décidé de financer le projet EU4WE, dont elle a confié la gestion à Expertise France.

Objectifs du projet EU4WE

Afin de lutter durablement contre les inégalités de genre, le projet EU4WE s’articule autour de deux objectifs spécifiques :

renforcer l’autonomie des femmes libanaises pour lutter durablement contre les violences domestiques ;

appuyer les mécanismes institutionnels travaillant sur les questions d’égalité pour une meilleure prise en compte du genre dans les politiques publiques.

Trois axes d’intervention : entrepreneuriat, justice, renforcement institutionnel

Afin d’atteindre ces objectifs, le projet EU4WE est organisé autour de trois composantes :


1. Réalisation d’un programme d’autonomisation économique des femmes entrepreneures

À travers ce programme, le projet vise à encourager la croissance des entreprises dirigées par des femmes (PME et start-ups), en proposant un programme de renforcement de capacités entrepreneuriales, une offre de services de développement des entreprises et un soutien financier à des PME et à des start-up féminines potentiellement génératrices d’emplois.


2. Appui aux professionnels de la justice pour une meilleure organisation de l’aide juridique aux victimes de violences domestiques

À travers cette composante, le projet vise à renforcer les capacités des professionnels de la justice en matière de défense des victimes de violences domestiques.


3. Assistance technique aux mécanismes nationaux pour l'égalité des sexes (MNES)

Le terme « mécanismes de genre » fait généralement référence aux structures gouvernementales officielles chargées de promouvoir l'égalité des sexes et/ou d'améliorer le statut et les droits des femmes. Cette composante a pour objectif de fournir un travail d’analyse de différents modèles institutionnels à travers le monde et de proposer des solutions concrètes pour renforcer la coordination et les capacités opérationnelles des différents acteurs institutionnels impliqués dans la promotion de l’égalité femmes-hommes au Liban.