Saut au contenu

GoGIN – Gulf of Guinea Inter-Regional Network
Favoriser la coopération inter-régionale du Sénégal à l’Angola en matière de sécurité et sûreté maritimes

print
© Douanes françaises

Objectif

Le projet GoGIN (Gulf of Guinea Inter-Regional Network) vise à favoriser la coopération régionale du Sénégal à l’Angola en matière de sécurité et sureté maritimes en apportant un soutien direct à la mise en œuvre des conclusions du Sommet et du Code de conduite de Yaoundé.
  • 9,2 M€
    BUDGET
  • 20/10/2016
    DEBUT DU PROJET
  • 48 mois
    DUREE

La sécurité maritime, une priorité africaine, européenne et internationale

Logo GoGINLe projet GoGIN vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité et de la sûreté maritimes dans le Golfe de Guinée, notamment par un appui  au développement d’outils techniques et méthodologiques visant au renforcement des mécanismes d’échanges d’information et à des activités de renforcement des connaissances et savoir-faire communs.

En effet, la région du Golfe de Guinée est devenue une préoccupation majeure en termes de sécurité maritime dû, entre autres, à un accroissement important des attaques de piraterie ces dernières années

Ce projet s’inscrit dans le cadre des résolutions des Nations unies sur la sécurité maritime et la lutte contre la piraterie, de la stratégie maritime de l’Union européenne pour le Golfe de Guinée, de la stratégie maritime de l’Union africaine, du processus de Yaoundé de 2013 et du Sommet de l’Union Africaine à Lomé en octobre 2016.

GoGIN fait également suite aux premières actions menées dans le cadre du projet CRIMGO - Critical Maritime Routes of the Gulf of Guinea, mis en œuvre par Expertise France entre 2012 et 2016.

Favoriser le dialogue et la coordination inter-régionale dans le domaine maritime

GoGIN apporte un soutien direct à la mise en œuvre des conclusions du Sommet et du Code de conduite de Yaoundé, et à la montée en puissance de l’architecture régionale qui en est issue. Celle-ci, qui implique 19 pays et 3 organisations régionales, comprend un Centre interrégional de coordination (CIC) et deux centres régionaux de sécurité maritime, un pour l’Afrique de l’Ouest à Abidjan, le CRESMAO, et un pour l’Afrique centrale à Pointe Noire, le CRESMAC.

Le soutien apporté par GoGIN passe par le développement d’outils techniques et méthodologiques, ainsi que par le renforcement des connaissances et savoir-faire communs, nécessaires à la mise en œuvre effective de mécanismes d’échanges d’informations, de pilotage et de coordination entre tous les Etats concernés à l’échelle du Golfe de Guinée.

Plus spécifiquement, GoGIN vise à :

1. Soutenir le développement d’un réseau inter-régional technique et humain propice à un échange d’information inter-régional et intersectoriel efficace

2. Améliorer les capacités régionales de dialogue, de coordination et de pilotage des activités en matière d’action des Etats en mer, en apportant un soutien actif au développement de l’architecture de Yaoundé.

Ce projet sera initialement conduit dans une zone pilote allant du Togo au Gabon, qui correspondant aux zones D et E de l’architecture régionale de sécurité maritime établie à Yaoundé ainsi qu’au Ghana et en Côte d’Ivoire où sont établies les deux universités maritimes régionales.

Map V-EN

 

Trois piliers : partage de l’information, coordination et renforcement des capacités

GoGIN se concrétise sur le terrain par des actions articulées autour de trois principaux piliers :

 • Partage de l’information : appui au développement d’un réseau de partage d’informations utiles entre les acteurs concernés, d’abord au sein de la zone pilote, puis dans l’ensemble des pays concernés (mise en place des matériels, logiciels et formations techniques nécessaires).

 • Coordination : appui à la formation d’une communauté d’acteurs et au développement d’une structure de coordination inter-régionale. En lien étroit avec le CIC, les 2 centres régionaux de sécurité maritime – CRESMAO et CRESMAC –  animeront une série d’activités destinées à renforcer la coopération entre pays et entre organisations régionales (mise en place de groupes de travail réguliers sur des thèmes transversaux ou spécialisés, etc.).

 • Renforcement des capacités : appui à la diffusion d’une culture commune et d’un savoir-faire en matière de coopération maritime dans l’ensemble du Golfe de Guinée (mise en place et suivi de formations avec les universités maritimes partenaires, mise en ligne des cours et formations, organisation régulière d’exercices de gestion de crises maritimes). Les groupes de travail contribuent au partage de cette culture commune.

 

Un fonds dédié : la « GoGIN Support Facility »

Un fonds dédié appelé « GoGIN Support Facility», inclus dans le budget global du projet, permettra notamment de financer:

 • Les initiatives pilotes à l’intérieur de la zone pilote, puis leur extension au reste de la zone;

 • La promotion d’initiatives pertinentes extérieures au projet émanant d’autres Etats ou organisations du Golfe de Guinée;

 • La réalisation d’exercices de gestion de crise maritime ;

 • L’attribution de bourses pour la participation de stagiaires aux formations.

Une expertise spécifique est également intégrée au projet en appui à la définition du cadre juridique nécessaire aux échanges d’information entre les différents acteurs étatiques et régionaux, ainsi que pour soutenir le renforcement du cadre juridique de l’intervention des Etats en mer d’un point de vue opérationnel.

Un souci de coordination permanente avec les organisations régionales et les Etats bénéficiaires

Ce projet est conduit en coordination permanente avec les organisations régionales et les États bénéficiaires afin de répondre à leurs attentes et de contribuer directement à la dynamique régionale.

Il s’attache également à se coordonner avec les autres projets bilatéraux, régionaux, européens et internationaux en cours ou à venir sur les mêmes thématiques dans le Golfe de Guinée.

Au sein de l’équipe GoGIN déployée sur le terrain, un expert est placé en permanence auprès de chacun  des centres régionaux de sécurité maritime - le CRESMAO à Abidjan  et le CRESMAC à Pointe Noire – pour conduire ce projet au quotidien.

 

Plus d’informations sur le site du projet : gogin.eu

GOGIN Banner