Burkina Faso : faciliter l’accès à l’emploi par la formation

print
Burkina Faso
Dans le cadre du programme d’appui à l’emploi dans les zones frontalières et périphériques du Burkina Faso, mis en œuvre par Expertise France et financé par l’Union européenne, un atelier s’est tenu à Ouagadougou le 25 mai dernier pour valider un guide destiné à opérationnaliser le certificat de qualification de base (CQB). Le CQB, outil de reconnaissance des compétences professionnelles, est une passerelle vers l’alphabétisation et la formation, deux enjeux majeurs pour l’accès à l’emploi dans la région.

Le programme d’appui à l’emploi dans les zones frontalières et périphériques du Burkina Faso a pour objectif, notamment, de former 10 000 jeunes et femmes dans trois régions du nord du Burkina Faso. Le diagnostic de terrain mené par le programme de septembre à octobre 2017 a mis en évidence les problèmes d’analphabétisme et d’illettrisme chez les jeunes et chez les femmes, freins évidents à leur accès à la formation professionnelle et, plus encore, à toutes formes de certification.

Découvrir le projet

Le CQB, un outil de formation au service de l’emploi

Contribuer à l’opérationnalisation du certificat de qualification de base aux côtés du ministère burkinabé en charge de la formation professionnelle est apparu comme une étape nécessaire du programme. Cet outil de qualification, initialement créé en 2012 par décret présidentiel, est un titre qui certifie les compétences professionnelles acquises par l’apprentissage. Le CQB pourrait ainsi permettre de ré-alphabétiser et de pré-qualifier sur des métiers spécifiques (bâtiment, agriculture, mine, mécanique…) pour redonner confiance aux jeunes et aux femmes exclus du système scolaire et permettre à ceux qui le désirent de valoriser leur expérience professionnelle, de créer leur propre activité et de reprendre un cycle de formation supérieur (CQP).

Accompagner les centres de formation et les organisations de la société civile

Dans ce sens, le guide d’opérationnalisation du CQB vise à définir non seulement le champ d’action du CQB mais aussi à cerner l’environnement d’ensemble des acteurs potentiels devant contribuer à sa mise en œuvre en précisant leurs rôles. Ainsi, ce guide permettra aux centres de formation professionnelle et aux organisations de la société civile (OSC) œuvrant dans des programmes de développement de s’engager, avec l’appui d’Expertise France, dans l’élaboration de référentiels métiers et dans la mise en place de la certification par habilitation ou par validation des acquis de l’expérience.

Un atelier organisé par le bureau Expertise France projet Emploi au Burkina Faso

Le processus d’élaboration du guide a été piloté par le bureau Expertise France projet Emploi au Burkina Faso, et plus spécifiquement par Aboubacar Sawadogo, expert en ingénierie de la formation.

Le guide finalisé a ensuite été présenté le 19 juin dernier sous la présidence d’Issouf Traore, directeur de cabinet du ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelle, en présence d’acteurs burkinabè du secteur de la formation professionnelle et technique.
 

En savoir plus : Expertise France au Burkina Faso

Dernières publications