Saut au contenu

ESIWA – Renforcer la coopération en matière de sécurité entre l’Union européenne et l’Asie
Favoriser le dialogue sur les questions de sécurité avec les pays partenaires, promouvoir une convergence accrue dans le domaine de la sécurité, et renforcer l’image de l’Union européenne à l'international en tant que garant de sécurité.

print
ESIWA

Objectif

Ce projet vise à renforcer la coopération en matière de sécurité avec des pays partenaires en Asie et à renforcer la perception de l’Union européenne à l'international en tant qu’acteur majeur dans le domaine de la sécurité.
  • 15 M€
    BUDGET
  • 01/04/2020
    DEBUT DU PROJET
  • 48 mois
    DUREE

Il est fondamental pour l’Union européenne de coopérer avec différents partenaires à travers le monde, en particulier en Asie, afin de répondre à des enjeux de sécurité conjoints sur ce continent ou ailleurs. La région de l’Indopacifique revêt une importance majeure pour l’Union européenne, dans la mesure où la sécurité, la prospérité et la croissance de l’Europe sont étroitement liées aux évolutions qui se produisent dans cette région du monde.

Dans ce contexte, le projet ESIWA a été conçu dans le but de renforcer la coopération de l’Union européenne en matière de sécurité et de défense en Asie et avec l’Asie. Il est financé par l’Union européenne, le ministère allemand des Affaires étrangères, ainsi que le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Champ d’application du projet ESIWA

Le projet ESIWA n’a pas pour objectif de remplacer, mais plutôt de compléter les dialogues, les consultations, les échanges, les activités de diplomatie publique et la coopération déjà existants avec six pays partenaires de l’Union européenne en Asie : l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la République de Corée, Singapour et le Vietnam.

Afin de renforcer la coopération de l’Union européenne en matière de défense et de sécurité en Asie et avec des partenaires asiatiques, le projet poursuit trois objectifs principaux :

• Encourager des concertations plus poussées et plus opérationnelles en matière de sécurité entre l’Union européenne et ses pays partenaires ;

Augmenter la coopération opérationnelle et le renforcement des capacités, afin de promouvoir une plus grande convergence entre les politiques et les pratiques de l’Union européenne avec ses pays partenaires dans le domaine de la sécurité ;

Renforcer l’image et la reconnaissance de l’Union européenne à l’international en tant que garant de sécurité.

Des mesures concrètes en matière de sécurité et de défense

Les activités menées dans le cadre de ce projet s’articulent autour de quatre volets thématiques :

• Lutte contre le terrorisme et prévention de l’extrémisme violent
• Cybersécurité
• Sécurité maritime
• Gestion de crise.

Le statut des femmes représente un enjeu majeur en matière de sécurité et de stabilité. De ce fait, une attention toute particulière sera accordée à l’égalité des sexes dans le cadre de la conception, de la mise en place et du suivi des activités du projet.

Les activités à réaliser comprennent, entre autres :

• Dialogues entre fonctionnaires et experts (« Track 1.5 » et « Track 2.0 »)
• Appui à l’organisation d'activités conjointes impliquant des institutions, des organismes et des États membres de l’Union européenne
• Échanges entre pairs et voyages d’étude
• Coopération multilatérale avec les acteurs régionaux
• Renforcement de la sensibilisation aux missions et aux activités relevant de la politique de sécurité et de défense commune de l’Union européenne
• Formations sur mesure et partage de retours d’expérience
• Communication et activités de diplomatie publique.

Les domaines d’action d’Expertise France

Dans le cadre du projet ESIWA, Expertise France met en œuvre les volets thématiques de la cybersécurité et de la sécurité maritime. L’agence allemande de coopération internationale (GIZ), pour sa part, est en charge des deux autres volets thématiques (lutte contre le terrorisme et prévention de l’extrémisme violent ; gestion de crise) et coordonne la réalisation des rapports officiels soumis à l'Union européenne.

 

Cybersécurité

La politique internationale de l’Union européenne en matière de cybersécurité vise à promouvoir le droit international et à favoriser la stabilité du cyberespace mondial, ainsi qu’à renforcer l'autonomie stratégique de l'Europe au sein du cyberespace, c'est-à-dire sa capacité à agir de manière souveraine aux moments et aux endroits où cela est nécessaire, en collaborant autant que possible avec des partenaires. Cette politique se fonde sur les grandes valeurs de l’Union européenne et sur les droits fondamentaux que sont la liberté d’expression, les droits de l’Homme, la protection des données personnelles, ainsi que la promotion d’un cyberespace ouvert, libre et sécurisé.

Dans le cadre de ce volet thématique consacré à la cybersécurité, le projet ESIWA appuie les concertations officielles en matière de sécurité à travers la mise en œuvre d’activités conjointes avec les pays partenaires, afin de favoriser l’échange de bonnes pratiques et le partage d’expériences. Le projet ESIWA vise à contribuer aux débats en cours en défendant les positions européennes pertinentes.

Les activités prévues au titre de ce volet sont l’appui à la coopération en matière de protection des infrastructures d'information critiques (PIIC), la lutte contre les cyberattaques malveillantes, l’organisation d’exercices de simulation, ainsi que la coordination avec les partenaires internationaux afin de promouvoir la stabilité du cyberespace.

 

Sécurité maritime

Dans le cadre de sa stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité, l’Union européenne a pour ambition de contribuer, en Asie, à la défense de la liberté de navigation et au respect du droit international maritime, tout en encourageant la résolution pacifique des différends dans le domaine maritime et en appuyant une structure de sécurité régionale mise en œuvre par l'ASEAN.

Dans le cadre du volet thématique « sécurité maritime », le projet ESIWA vise à soutenir l’Union européenne dans l’identification et la mise en œuvre de nouvelles activités de coopération, plus concrètes et opérationnelles, avec les pays partenaires et les organisations régionales asiatiques, afin de mieux répondre aux défis en matière de sécurité maritime. Plus précisément, les principaux objectifs poursuivis dans ce domaine sont les suivants :

• Promouvoir un ordre maritime juste, transparent et fondé sur le droit ;
• Renforcer et soutenir les interventions multilatérales mises en œuvre en réponse aux menaces et aux enjeux de sécurité maritimes ;
• Accroître la visibilité de l’Union européenne en tant qu’acteur majeur de sécurité maritime.

 

Suivre les actualités du projet ESIWA sur Twitter : @ESIWA_EU

Consulter aussi le site du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) et de l'agence allemande de coopération internationale (GIZ)