Saut au contenu

Projet d’appui à la modernisation du musée national de Yaoundé
Valoriser le musée national de Yaoundé comme pôle patrimonial et culturel de référence au Cameroun

print
Musée national du Cameroun (c) Z.Ngnogue (licence Creative Commons)

Objectif

Le projet appuie la modernisation du musée national de Yaoundé pour répondre aux standards internationaux en matière de gouvernance, de conservation des œuvres et de programmation culturelle.
  • 1 M€
    BUDGET
  • 27/08/2020
    DEBUT DU PROJET
  • 36 mois
    DUREE

Une politique muséale camerounaise ambitieuse

Le ministère des Arts et de la Culture du Cameroun a élaboré une politique muséale ambitieuse. La stratégie consiste à valoriser le musée national de Yaoundé, en sa qualité de vitrine de la diversité culturelle nationale, afin d’en faire le pôle de référence au Cameroun et plus largement en Afrique de l’Ouest.

C’est dans ce cadre qu’est né le projet d’appui à la modernisation du musée national de Yaoundé, financé par l’Agence française de développement (AFD) via un contrat de désendettement et de développement, et mis en œuvre par Expertise France, en partenariat avec le ministère de la Culture français. Ce programme d’assistance technique de 600 K€, co-construit avec les partenaires, prévoit des missions de conseil, de formations, de chantier-école et de voyages d’étude. Il marque un nouveau jalon dans la longue tradition des échanges franco-camerounais dans le domaine culturel.

Quatre axes d’intervention

Dans le cadre de ce projet d’assistance technique, la méthodologie d’intervention d’Expertise France se décline en quatre axes :

1) La modernisation de la gouvernance de l’établissement (organigramme, politique de communication etc.) ;

2) La valorisation des collections et la réorganisation des réserves (inventaire, conservation préventive et curative etc.) ;

3) Le développement d’une politique scientifique et culturelle structurante (projet scientifique et culturel, politique des publics etc.) ;

4) L’aménagement des espaces (pré-programmation muséographique et architecturale qui pourra être réalisée sous réserve de l’obtention d’un budget complémentaire finançant les travaux et l’acquisition d’équipements).

Une mise en œuvre progressive sur deux ans

Le programme d’assistance technique mobilise des experts du ministère de la Culture, de ses opérateurs et de son réseau pour mettre en œuvre les activités, en lien étroit avec les partenaires camerounais. L’équipe projet compte ainsi sur les expertises du laboratoire Arc’Antique du département Loire-Atlantique, de l’Ecole du Louvre, d’Universcience ou encore du musée du Quai Branly-Jacques Chirac et sur des expertises privées dans le domaine par exemple de la programmation des espaces.


La signature du contrat fin août 2020 a marqué le démarrage des activités à distance au regard du contexte sanitaire.

Des missions de lancement sont organisées en juillet 2021 autour des trois premiers chantiers d’intervention. Le déplacement de plusieurs experts, avec l’appui institutionnel et technique d’Expertise France et du ministère de la Culture, contribuera à :

• mettre en place une formation en conservation préventive,
• évaluer les besoins pour l’aménagement des réserves,
• nourrir les réflexions autour du projet scientifique et culturel du musée
• organiser des entretiens avec les agents pour participer à la consolidation de l’organigramme et à la construction d’un plan de formation.

Les activités du projet, d’une durée totale de 36 mois, se concentreront principalement sur 2021-2022.