Saut au contenu

Projet d’appui aux universités de Mossoul
Engager les étudiants dans la revitalisation du campus de l’Université de Mossoul

print

Objectif

Ce projet vise à contribuer à la stabilisation de la province de Ninive, en renforçant les capacités des institutions irakiennes à délivrer des services publics.
  • 1,5 M€
    BUDGET
  • 12 mois
    DUREE

Un campus universitaire durement touché par l’occupation de Daesh et la bataille de la libération

Après la libération de Mossoul, les cours reprennent progressivement à l’université. Les travaux de rénovation de certains bâtiments endommagés par les combats ont commencé sous la houlette du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) tandis que le déblaiement des débris se poursuit dans les zones les plus touchées du campus. Faute de moyens, les réhabilitations sont parfois menées par les étudiants et les professeurs. De nombreuses facultés disent toujours manquer de matériel, notamment dans les laboratoires scientifiques, dont les équipements ont bien souvent été détruits ou volés.

Au-delà de la nécessité de réhabiliter l’infrastructure physique sur le campus, d’autres formes de besoins apparaissent pour redonner au campus universitaire son rayonnement initial. Le projet d’appui aux universités de Mossoul est un projet pilote qui cherche à redonner toute son énerge à la vie académique, culturelle et économique du campus et de la ville de Mossoul, grâce à une orientation professionnelle plus efficace et des opportunités concrètes d'engagement civique et professionnel.

« INSPIRE TODAY, BUILD TOMORROW »

C’est sous ce slogan que les étudiants de Mossoul ont participé au premier concours lancé par Expertise France en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et des universités de Mossoul. Ce concours encourage l’émergence d’initiatives dans le domaine académique et de la promotion de la citoyenneté, de projets professionnels liés à la promotion artistique et culturelle ou bien de promotion et de sauvegarde du patrimoine.
 

A lire : 22 projets sélectionnés pour aider la jeunesse irakienne à réaliser son potentiel

 

 

Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) accompagne également Expertise France et les Centres de carrières des universités afin de renforcer l’orientation et l’accompagnement des étudiants.

Répondre aux enjeux en santé mentale

La santé mentale est une problématique essentielle de la phase de stabilisation à Mossoul afin d’aider les personnes à surmonter les traumatismes liés aux violences qu’elles ont subies pendant toute la durée du conflit.

Expertise France accompagne l’Université de Ninive dans la préfiguration d’un diplôme universitaire de Psychologie clinique. L’expertise technique déployée prend également en compte les besoins humains, budgétaires ainsi que l’ensemble des outils pédagogiques nécessaires pour appuyer l’Université de Ninive dans ses démarches d’accréditation auprès des autorités irakiennes.

L’accompagnement d’un partenaire académique français spécialisé dans la formation en santé mentale est clé pour tirer profit d’expériences similaires, s’agissant d’un secteur relativement peu développé en Irak. Au-delà de la plus-value attendue pour les partenaires académiques et institutionnels irakiens, depuis la phase de développement du curriculum jusqu'à la l’obtention des premiers psychologues cliniciens. Le partenaire français permettra aussi l’identification et la mobilisation de formateurs internationaux ou régionaux pour les enseignements spécifiques qui n’existent pas aujourd’hui localement.

Le curriculum doit permettre de clarifier les référentiels d’activités et de compétences pour la formation en psychologie clinique, adaptés aux priorités de santé en Irak et selon les standards internationaux établis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).