Saut au contenu

CBD COP15 – Appui à la préparation de la 15e Conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique (Beijing 2020)
Construire un accord ambitieux et transformatif pour préserver la biodiversité mondiale

print

Objectif

Expertise France apporte un appui à la préparation des accords de la 15 Conférence des Parties (CoP 15) de la Convention sur la diversité biologique de Beijing (2020).
  • 4,5 M€
    BUDGET
  • 01/10/2018
    DEBUT DU PROJET
  • 36 mois
    DUREE

Les accords de la CoP 10 loin d’être atteints


A l’issue de la 10e Conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique (CBD-COP 10) organisée en 2010 à Nagoya (2010), l'adoption du Plan stratégique pour la diversité biologique 2011-2020 fut considérée comme un succès de la diplomatie environnementale.

A la suite d’un processus principalement mené par le Secrétariat de la CBD et avec l’appui de la présidence japonaise, la communauté internationale est parvenu à définir une ambition commune – les 20 objectifs d’Aichi – pour « vivre en harmonie avec la nature ».

Huit ans plus tard, les évaluations scientifiques et les rapports volontaires nationaux, montrent que la dégradation de la biodiversité augmente depuis 2010 et que les pressions qui la menacent ne diminuent pas, bien au contraire. Presque aucun des objectifs d’Aïchi ne sera atteint.

Le Plan stratégique pour la diversité biologique a montré des faiblesses dans la phase de mise en œuvre en partie à cause de la nature non contraignante des objectifs mondiaux.

Un agenda post 2020 performant et transformatif à définir lors de la CoP 15 de Beijing (2020)


La CDB-COP 13 (Cancún, 2016) a lancé un marathon diplomatique en vue de l’élaboration d’un nouveau plan stratégique post-2020 lors de la CDB-COP 15 de Beijing, présidée par la Chine.

Ce processus doit être validé lors de la CDB-COP14, qui se tiendra sous la présidence égyptienne à Charm el-Cheikh du 17 au 29 novembre 2018.

A cette occasion, Expertise France a organisé un side-event le 18 novembre pour réfléchir aux leçons à retenir des dernières négociations.
 


La question se pose de de nouveaux objectifs plus réalisables et réalistes, plus stratégiques et, en tout cas, mesurables. Au-delà des Parties signataires de la Convention, il est également stratégique de faire participer tous les acteurs concernés par la biodiversité (société civile, acteurs économiques, collectivités, etc.).

Le plan stratégique de la biodiversité post-2020 constituera la nouvelle base concrète pour la mise en œuvre de la vision à l'horizon 2050 mais également pour les ODD jusqu'à 2030. L'accord de Beijing doit donc être à la fois très pragmatique pour le présent et l'avenir proche et très ambitieux en termes de portée stratégique à moyen et long terme.

Cette période est critique et opportune pour donner une impulsion forte à la biodiversité, comme cela a été annoncé pour le climat en 2015 avec les Accords de Paris.

L’appui d’Expertise France à la préparation des accords de Beijing


Preuve de la réussite des Accords de Paris, Expertise France a été sélectionnée par la Commission européenne pour l’accompagner dans la préparation de la CoP15 qui se tiendra à Pékin.

Pour atteindre cet objectif, Expertise France développera une stratégie de partenariat avec différents pays et observateurs influents, partageant la même ambition ou ayant une vision compatible, et construire une coalition d’acteurs en vue de la CoP15.

Expertise France proposera un appui technique à plus d’une vingtaine de pays, de tous continents, pour accompagner le processus de définition des engagements des pays.