TBSI : accompagner les acteurs-clés des finances publiques en Centrafrique

print
République centrafricaine
S’inscrivant dans le Programme d’appui à la sauvegarde et à la consolidation de l’Etat centrafricain relatif à la gestion des finances publiques de l’Union européenne, le projet TBSI (Trésor-Budget-Système d’information) vise à accompagner les acteurs-clés des finances publiques dans le cycle de bonne gestion financière de l’Etat. Trois experts résidents travaillent en collaboration avec les cadres du ministère des Finances et du Budget pour la mise en œuvre du projet.

Ce projet vise plus spécifiquement à soutenir le ministère des Finances et du Budget dans ses réformes pour la sécurisation et la fiabilisation des procédures budgétaires et comptables, afin de positionner ce ministère comme le garant de la bonne utilisation des deniers publics.

Un nouveau schéma directeur informatique

TBSI accompagne la restructuration des systèmes d’information (SI) du ministère des Finances et du Budget, dans le but de faciliter la transmission de l’information budgétaire et comptable entre les différents services du ministère.A ce jour, TBSI a notamment permis l’élaboration du nouveau schéma directeur informatique, une étape-clé dans la structuration d'un système informatique, ainsi que la définition de la politique de sécurité de l’information.

TBSI accompagne également (i) la mise en place d’une plateforme d’échanges entre les différents logiciels applicatifs du ministère, qui permettra d’aboutir à une véritable interconnexion ; (ii) la conception et le développement de bases de données dédiées à la gestion des investissements et aux marchés publics.

En complément, le projet finance l’achat de matériels informatiques au profit du ministère des Finances et du Budget ainsi que de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, à hauteur de 300 K€. Ces équipements ont notamment pour vocation de permettre les liaisons informatiques entre les différents sites du ministère.

Améliorer la gestion des finances publiques, une priorité qui demeure pour la RCA

Le projet TBSI s’inscrit dans le cadre des priorités de l’Etat centrafricain et dans la logique des objectifs fixés par le Fonds monétaire international (FMI), qui visent à améliorer la résilience du système de gestion des finances publiques en RCA.

Depuis plus d’un an, les experts résidents apportent au quotidien un appui à l’élaboration et à l’exécution du budget, ainsi qu’à la consolidation de la comptabilité publique. Ils ont notamment :

• appuyé la préparation à la Loi de finances 2019 ;

 • proposé une méthodologie de contrôle interne comptable, permettant de mieux organiser les actions des différents acteurs dans la tenue de la comptabilité, dans le but d’obtenir une comptabilité plus fiable et réduire les délais de production des comptes à la Cour des comptes ;

 • rédigé des guides et manuels de procédures sur l’ensemble des domaines d’activité des directions générales du Budget (DGB) et du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP).
 

 

L’équipe d’experts a également organisé un séminaire dédié à la réforme des finances publiques en Centrafrique dans le cadre de la mise en œuvre des directives de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac), ou l’organisation de deux conférences thématiques ouvertes à tous, l’une sur la loi de finances 2019, l’autre sur le contrôle financier.
 

En savoir plus sur le projet TBSI-RCA

 

Dernières publications