A Blida, une roseraie au service de l'insertion des personnes handicapées dans le monde du travail

print

Algérie

Dans le cadre du jumelage France-Algérie d’appui au renforcement des capacités du ministère algérien de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme (MSNFCF), des experts du ministère français des Affaires sociales ont appuyé leurs homologues algériens pour favoriser l’insertion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail. Le jumelage a entre autres permis d’appuyer une initiative pilote, celle du Centre d’aide par le travail expérimental (CATEX), qui favorise l'insertion dans le monde du travail des patients en situation de handicap mental via la culture de roses.

Depuis plus de 15 ans, l’Association de Blida d’aide aux malades mentaux (ABAMM) accueille et vient en aide et assistance à des personnes en situation de handicap mental et à leurs familles en leur permettant de travailler dans des serres de roses installées sur un terrain mis à disposition par l’hôpital Frantz Fanon de Blida, à 50km d’Alger. 

Avec l'appui du jumelage, l'ABAMM s’apprête à expérimenter une activité unique en Algérie en termes d’employabilité des personnes en situation de handicap : le Centre d’aide par le travail expérimental (CATEX).

Avant, les roses cultivées par les patients étaient vendues dans un petit kiosque situé à l’entrée de l’hôpital et celles non vendues étaient parfois détruites. L’équipe du projet a donc eu l’idée de créer une activité économique rentable en milieu protégé, pour favoriser l'insertion professionnelle de ces personnes en situation de handicap.

Pour cela, les experts du jumelage et les cadres administratifs ont rédigé une convention expérimentale en exploitant toutes les ressources réglementaires dans le but de rendre possible la création de ce futur CATEX.

Dans un second temps, il a fallu s’associer à une entreprise pour relever le défi. Un chef d’entreprise commercialisant  des huiles essentielles a immédiatement accepté la proposition. Aujourd’hui, l’hôpital a signé une convention de mise à disposition du terrain pour que les nouvelles cultures puissent démarrer dans un établissement agréé. La dynamique est lancée, et il est désormais important de continuer à fédérer tous les acteurs, à les former et à les informer pour poursuivre cette expérimentation.

« Dans quelques temps, des roses de Damas pousseront dans ces serres et leurs pétales serviront à produire de l’huile essentielle de roses. Fanon a voulu faire sortir les malades mentaux de l’hôpital. Pour notre part, nous avons réussi à faire entrer le monde de l’entreprise dans l’hôpital », explique le Dr. Jay-Rayon, conseillère résidente de jumelage pour le côté français.

Une nouvelle approche du handicap en Algérie

Clôturé fin janvier 2019, ce jumelage institutionnel financé par l’Union européenne a apporté un appui technique aux autorités algériennes dans l’élaboration et la mise en œuvre de dispositifs d’insertion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail.

Expertise France a assuré la mise en œuvre de ce projet pour le compte du ministère français des Affaires sociales, qui a mis à disposition la conseillère résidente de jumelage, le Dr. Françoise Jay-Rayon.

Ce projet a tout permis de définir une nouvelle approche de la question du handicap en Algérie : c’est désormais la personne, ses compétences, son projet professionnel et son projet de vie qui sont au centre des politiques d’accompagnement, conformément aux principes fondateurs de la classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) de 2001.

Un cadre juridique renforcé

De plus, le jumelage a impulsé des réflexions sur le plan juridique, car une stratégie globale visant à favoriser l’insertion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail doit être adossée à un cadre juridique clair. Sur ce volet, la priorité a été donnée à la révision du texte régissant le Conseil national des personnes handicapées. Le nouveau texte aura pour effet de décentraliser la prise de décision à travers l’institution de représentations locales. Le décret régissant cet organe est actuellement en phase d’étude.

Dans un second temps, ce sera la loi relative à la protection et à la promotion des personnes handicapées, adoptée en 2002, qui nécessitera un amendement en profondeur. La future loi devra interdire clairement toute discrimination fondée sur le handicap pour tout ce qui a trait à l’accès à l’emploi. « Cette révision est actuellement en cours et devrait être finalisée très prochainement », assure Ali Zerrougui Nabaoui, directeur de la Prévention et de l’insertion des personnes handicapées au ministère de la Solidarité nationale et chef de projet du jumelage pour la partie algérienne.

Une approche intersectorielle et pluri-acteurs

Enfin, le jumelage a conduit à considérer que la question de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap ne devait plus relever d’un seul ministère mais d’une approche intersectorielle, réunissant l’ensemble des acteurs impliqués sur le sujet. Le projet s’est notamment proposé d’engager une collaboration avec le monde associatif – comme le montre l'exemple du CATEX.

Ce premier jumelage institutionnel en faveur du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme s'est achevé fin janvier 2019. Pour Ali Zerrougui Nabaoui, il serait judicieux d’approfondir la coopération avec les pays de l’Union européenne dans le cadre d’un nouveau projet.

« Nous avons encore besoin d’une certaine expertise, notamment dans la mise en place de l’Organe national chargé de la promotion et de l’insertion des personnes en situation de handicap. Nous pourrions également profiter de l’expérience européenne en matière d’aménagement des postes de travail au sein des entreprises. Cette activité nécessite de réelles compétences techniques car il faut adapter les moyens selon les besoins spécifiques de chaque personne en situation de handicap ».
 

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site de l'Union européenne

© PHOTOS : Union européenne

Dernières publications