Stabilité, Sûreté et Sécurité

Date de dernière modification : 22/01/2015

L’action du département Stabilité, Sûreté et Sécurité s’inscrit dans le cadre de la politique définie par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international en étroite collaboration avec les différents ministères régaliens concernés, et contribue à la promotion de la stabilité, la gestion de crise et l’appui à la sortie de crise des pays fragiles et au renforcement des capacités des États en matière de sûreté et de sécurité.

Surveillance maritime
Légende : Surveillance maritime
Surveillance maritime - Crédit et source : Douanes françaises

Mettant à profit son expérience acquise dans ces domaines et s’appuyant sur une équipe de chargés de projets expérimentés, de nombreuses équipes projet sur le terrain et d’un large réseau d’experts de haut niveau, le département intervient au bénéfice des institutions des pays partenaires et au plus près des orientations des bailleurs nationaux et internationaux (coopération bilatérale française, Union européenne, Nations unies).

Ce département intervient en partenariat avec des administrations françaises[1] et européennes, instituts de recherches, organisations européennes et internationales, opérateurs publics européens (notamment dans le cadre du groupement EUNIDA[2]) et entreprises privées. Il agit à travers des modalités adaptées à chaque projet : gestion de fonds multibailleurs, gestion déléguée des fonds communautaires, mobilisation d’expertise, passation de marchés, partenariats public-privé, gestion de subventions, assistance directe.

Le département est organisé en trois pôles dont l’action s’inscrit dans une démarche transversale :

Pôle NRBC-E / Protection civile

Expertise France a été désignée comme ensemblier de l’expertise française pour la mise en place de programmes de coopération visant la prévention des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC), qu’ils soient d’origine criminelle (terrorisme), accidentelle (accidents industriels) ou naturelle (pandémies).

Expertise France s’est dotée au fil des ans d’un large réseau de partenaires français, européens et internationaux afin de fournir une assistance technique appropriée permettant de développer une approche commune au niveau international et régional en termes de prévention et de gestion de crises impliquant des agents pathogènes NRBC.

La protection civile vise à protéger les populations en répondant aux effets des catastrophes naturelles, industrielles et aux risques courants. Elle couvre la sécurité économique, sanitaire, alimentaire, civile, industrielle. Mises en œuvre en partenariat avec la direction de la Coopération de sécurité et de défense (DCSD) du MAEDI, la Protection civile (DGSCGC) du ministère de l’Intérieur, les services départementaux d’Incendies et de Secours (SDIS), les activités se concentrent sur le renforcement des capacités techniques et opérationnelles des services de la protection civile.

Pôle Stabilité, Crise, Post-crise et États fragiles

Tout en poursuivant son implication dans des zones difficiles comme au Yémen, en Afghanistan, au Pakistan, au Moyen-Orient ou en RDC, le pôle Stabilité, Crise, Post-crise et États fragiles conduit des interventions d’envergure dans des pays touchés de plein fouet par de lourdes crises sécuritaires et humanitaires, en lien étroit avec les directions concernées du MAEDI et le Centre de crise :

  • Centre de santé en Syrie
    Légende : Centre de santé en Syrie
    Centre de santé en Syrie - Crédit et source : Ammar Abd Rabbo
    Assistance directe à la population de pays en crise : santé, sécurité alimentaire, protection civile ;
  • Appui institutionnel aux processus de transition : renforcement des capacités des structures de gouvernance locale, partenaires de la société civile, justice transitionnelle, préparation des cycles électoraux ;
  • Appui aux opérations de maintien de la paix des Nations unies : soutien au déploiement de Casques bleus en zone de conflit par la fourniture de biens, de services et la construction d’infrastructures.  

Pôle Réforme des systèmes de sécurité (RSS), Menaces transrégionales

Ce pôle intervient dans les domaines de la réforme des systèmes de sécurité (réforme organisationnelle et de gouvernance des forces de sécurité intérieure et de défense, modernisation de la chaîne pénale) et des menaces transrégionales :

  • Infrastructures critiques : systèmes de transports (piraterie, renforcement des capacités maritimes…), menaces environnementales et énergétiques sur la sécurité ;
  • Trafics et crime organisé transnational : lutte contre les trafics de drogues, d’armes et d’êtres humains, blanchiment d’argent, appui au contrôle intégré des frontières ;
  • Contre-terrorisme, contre-extrémismes violents.

Dans le cadre de l’Instrument européen contribuant à la stabilité et à la paix, le pôle RSS, menaces transrégionales est impliqué depuis 2008 sur l’Expert Support Facility permettant à la Commission européenne de faire appel à l’expertise des États membres pour identifier et formuler des projets dans des secteurs principalement régaliens.

[1] Direction de la Coopération internationale (DCI) du ministère de l’Intérieur, direction de la Coopération de sécurité et de défense (DCSD) du MAEDI, la Protection civile (DGSCGC), le Centre de l’énergie atomique (CEA), l’état-major des Armées, les Douanes (DGDDI)…

[2] European Network of Implementing Development Agencies.

 

Actualités

Toutes les actualités  
 

Références et projets

Tous les contrats  

Recherches d'experts

Toutes les recherches d'experts  
Haut de page