Sécurisation des circuits financiers en RCA

Date de dernière modification : 17/04/2015

Après la crise qui a secoué la République centrafricaine en 2013, les bailleurs internationaux, et notamment la France, se sont mobilisés pour soutenir le pays et appuyer la sécurisation des circuits financiers afin que l’aide financière internationale puisse être versée. Dans ce contexte, Expertise France a mis en place deux grands projets : l’un financé par la Banque mondiale et l’autre par l’Union européenne.

  • Direction des Impots, République centrafricaine_mars 2014
    Légende : Direction des Impots, République centrafricaine_mars 2014
    Direction des Impots, République centrafricaine_mars 2014 - Crédit et source : S. Peters
    Le premier projet (UE - 1,2 M€) a pour objectif d’appuyer l’administration centrafricaine pour améliorer le processus budgétaire et de comptabilisation des ressources et dépenses de l’État et mettre en place une Agence comptable centrale du Trésor (ACCT).
  • Le deuxième projet (BM - 1 M€) vise d’une part à accroître la mobilisation des ressources fiscales et douanières et d’autre part à appuyer la direction de la Fonction publique pour améliorer la gestion des effectifs publics. Le recensement des fonctionnaires était en effet une condition posée par la Banque mondiale pour qu’elle accepte de payer les salaires non versés pendant la crise politique.

Ces deux projets ont été complétés par des missions court terme financées par le MAEDI et menées par Expertise France dans le domaine de la trésorerie de l’État.

 
Haut de page