COP21 : soutenir les contributions pour un accord universel

Date de dernière modification : 07/12/2015

Certains États ont émis le souhait de bénéficier d'une assistance technique pour appuyer le développement de leur contribution nationale (INDC). Le gouvernement français a ainsi mis en place une Facilité de 3,5 millions d’euros pour qu’ils puissent être parties prenantes du processus conduisant à l’accord de Paris 2015. 

Ce projet, financé par l'AFD et mis en œuvre par Expertise France, a accompagné 26 pays africains et petits États insulaires en développement dans leur processus d’élaboration des contributions nationales entre mars et décembre 2015. Cette Facilité a également bénéficié à 12 îles membres du PROE.

Inês Mourão

« La Facilité a permis au Mozambique de capitaliser tous ses efforts et de présenter avec succès sa contribution, inclusive, juste et ambitieuse », Inês Mourão, chef d’équipe de la Facilité au Mozambique

Alain Lafontaine

« Les contributions nationales présentent les engagements et les besoins des pays en termes d’atténuation aux changements climatiques en vue de contribuer à l’objectif ultime de la COP21 », Alain Lafontaine, expert principal de la Facilité

Plus d'informations :
Aperçu du fichier INDC

Brochure COP21 : soutenir les contributions pour un accord universel

Document PDF, 6 Mo Télécharger le détail
Aperçu du fichier

Facilité INDC : Faits et Chiffres

Document PDF, 240 ko Télécharger le détail
Aperçu du fichier

Infographie Facilité INDC

Document PDF, 3 Mo Télécharger le détail
Suivez le programme sur Twitter : @ATFrance_INDC
Bannière INDCs
 
Haut de page