Protection sociale : depuis 10 ans, le programme Tekopora lutte contre la pauvreté au Paraguay

21/09/2015

Ce programme social emblématique, mis en œuvre par le Secrétariat d’action sociale (SAS) de la Présidence de la République du Paraguay, fournit une aide aux familles les plus démunies afin de réduire la pauvreté et promouvoir l’ascension sociale. Tekopora est soutenu depuis 2013 par le projet de coopération EUROsociAL II, financé par la Commission européenne et en partie géré par Expertise France.

Tekopora

Tekopora, qui signifie en guarani « bien vivre », est un programme social national destiné à lutter contre l’extrême pauvreté. Mis en place en 2005, le programme permet le versement d'aides conditionnées à certaines obligations d'éducation ou de santé. Il est destiné en priorité aux familles les plus vulnérables comptant des enfants et adolescents entre 0 et 18 ans, des personnes handicapées ou des femmes enceintes. Son objectif est de rompre la transmission transgénérationnelle de la pauvreté.

Depuis 10 ans, ce programme emblématique a su s’imposer comme une référence nationale, dans un contexte politique parfois instable.

Tekopora est fortement inspiré du modèle brésilien de la « Bolsa familia », un programme initié par l’ex-président Lula da Silva au cours de ses deux mandats (2003-2011) et qui a permis à 36 millions de personnes de sortir de la pauvreté extrême dans ce pays. L’ancien président brésilien Lula, qui a participé aux célébrations de l’anniversaire du programme Tekopora, estime que ce type d’initiative inclusive permet à terme de renforcer la croissance nationale, comme cela a été le cas pour la « Bolsa Familia » au Brésil.

Tekopora affiche aujourd’hui des résultats très prometteurs puisque plus de 100 000 familles ont bénéficié du programme en 2014, dépassant largement l’objectif fixé par le gouvernement. 99 % des familles de la communauté indigène du département du Haut-Paraguay, l’une des plus défavorisées du pays, en bénéficient. Tekopora fournit aussi une aide particulière à 8 700 personnes handicapées.

Le gouvernement paraguayen espère étendre le projet à 130 000 familles bénéficiaires d’ici la fin de l’année. Le SAS sera en cela soutenu par les bailleurs internationaux et continuera de bénéficier dans le cadre du projet EUROsociAL II d’un appui technique de la part d’experts latino-américains et européens.

Expertise France met en œuvre une partie du programme EUROsociAL II, visant à promouvoir l’échange de bonnes pratiques entre les pays latino-américains et européens pour réduire les inégalités sociales.

Article rédigé par Yasmina Lakmad
Septembre 2015

Haut de page