Protection du consommateur marocain : le jumelage Maroc-Union européenne fête son 1er anniversaire

25/05/2016

Le Royaume du Maroc bénéficie du programme de jumelage « Protéger le consommateur marocain », lancé en avril 2015. D’une durée de deux ans, ce projet vise à renforcer le niveau de protection du consommateur marocain et à promouvoir la culture qui y est associée.

Jumelage DGCCRF

Le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l’Économie numérique du Maroc est le principal bénéficiaire de ce jumelage financé par l’Union européenne à hauteur d'un million d’euros. La mise en œuvre a été confiée à un consortium franco-belge : la DGCCRF pilote le projet et assure la gestion de l’expertise avec l’appui de l’INC, en partenariat avec l’Association belge de recherche et d’expertise des organisations de consommateurs (AB-Reoc). Expertise France assure la gestion administrative et financière du projet.      

 

Plusieurs avancées concrètes ont déjà été obtenues :

  • la finalisation de textes d’application de la loi n° 31-08 édictant des mesures de protection du consommateur ;
  • la formation des cadres et enquêteurs des départements ministériels en charge de la protection du consommateur ;
  • le renforcement des capacités de contrôle des administrations, notamment en matière de commerce électronique ;
  • l’appui aux organisations de consommateurs dans le développement de leur rôle d’information, d'assistance et de conseil aux consommateurs.
Chiffres clés pour cette première année de jumelage :
  • Une vingtaine d’experts mobilisés ;
  • Quarante missions de terrain réalisées ;
  • Trois visites d'étude organisées en France ;
  • Une centaine de représentants d’administrations et d’associations formés.

Plus d’informations

Haut de page