Expertise France soutient la lutte contre l’homophobie et les violences faites aux femmes en Géorgie

06/03/2015

Depuis le 1er décembre 2014, Expertise France coordonne le financement du projet Cohesive approaches for tackling violence against LBT women in Georgia via le Fonds de soutien international « Droits de l’Homme, orientation sexuelle et identité de genre » (Fonds LGBTI) dont l’agence assure la gestion depuis 2010.

Ce projet vise à renforcer les capacités de la communauté LBT (lesbienne, bisexuelle, transsexuelle) et à promouvoir les droits des femmes de cette communauté en Géorgie, où elles sont victimes de violences.

Le projet est mis en œuvre sur place par l’organisation Women’s Fund in Georgia (WFG), reconnue pour son travail sur les droits des femmes.

Plus spécifiquement, le projet Cohesive approaches for tackling violence against LBT women in Georgia vise à :

  • LGBTI Georgia
    Sensibiliser les acteurs locaux (politiciens, représentants des médias, du secteur de la sécurité, ONG, militants et représentants religieux) présents à Tbilisi, Batumi et Kutaisi sur la problématique de la violence faite aux femmes LBT (lesbiennes, bisexuelles, transsexuelles) ainsi que sur l’importance de respecter leurs droits ;
  • Renforcer les capacités des militants et des associations travaillant sur les problèmes des femmes LBT et sur les droits des femmes ;
  • Sensibiliser la population géorgienne aux problèmes du collectif LBT ;
  • Documenter les cas de violence faites aux femmes LBT ;
  • Accroître les connaissances des femmes LBT sur les techniques d’autodéfense.

Ce projet, débuté en décembre 2014 pour une durée de 12 mois, s’articule autour de quatre activités, dont notamment l'octroi de 10 micro-subventions à des représentantes et organisations LBT réparties sur le territoire.

Le Fonds LGBTI, dont Expertise France assure la coordination depuis le lancement du premier appel à projets internationaux en 2010, est aujourd'hui financé par la France, la Norvège, les Pays-Bas, les États-Unis et la Fondation Randstad. Le comité de pilotage du Fonds est constitué de l'ensemble des donateurs ainsi que de représentants de la Commission nationale consultative des droits de l'homme, Amnesty International France, la FIDH, l'association ILGA et le Comité IDAHO.

Article rédigé par Beatriz Aguirre-Noceda
Mars 2015

Haut de page