Cybersécurité : Expertise France accueille une délégation d’universitaires en France

24/02/2016

La cybersécurité recouvre l’ensemble des mesures susceptibles d’être prises pour se défendre contre les menaces qui se développent dans le cyberespace : attaques contre les infrastructures critiques, utilisations criminelles d’internet, espionnage à visée politique ou économique, vulnérabilité des systèmes d’information due à des défauts de conception de logiciels de plus en plus complexes. L’augmentation spectaculaire du niveau de sophistication et d’intensité des cyberattaques a conduit ces dernières années la plupart des pays développés à adopter des stratégies nationales de cybersécurité. Expertise France a reçu les 3 et 4 février une délégation d’universitaires kosovars, moldaves et macédoniens, dans le cadre du projet ENCYSEC « Enhancing Cybersecurity ».

Après une journée dédiée à la politique de formation en cybersécurité à Paris, la délégation s’est rendue à l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Bretagne-Sud (ENSIBS), à Vannes, où elle a pu assister à un exercice grandeur nature de gestion de crise dispensé à des étudiants suivant une formation d’ingénieurs en cyberdéfense.

L’exercice s’est déroulé sur quinze jours et a permis de mettre en pratique les compétences acquises en matière d’analyse et de réaction à des attaques numériques, de management des équipes, de gestion de stress et de communication de crise, de prise de décisions dans l’urgence, d’adaptation aux situations complexes et de maîtrise des outils technologiques. La délégation était accompagnée par le pôle d’excellence cyber de Bretagne.

Financé par l’instrument européen contribuant à la stabilité et à la paix (IcSP) et conduit par Expertise France, en partenariat avec CIVIPOL Conseil, le projet ENCYSEC a débuté en janvier 2014 et prendra fin en août 2016.

L’objectif global du projet ENCYSEC est d’accroître la sécurité et la résilience des réseaux de technologies de l’information et de la communication dans trois pays d’Europe orientale et des Balkans (Kosovo, Macédoine et Moldavie) en construisant et en formant des capacités locales afin de prévenir les cyberattaques, d’y répondre, d’engager des poursuites et d’établir un cadre légal approprié ou applicable au niveau régional. Ce projet comprend :

  • la formation d’équipes spécialisées au sein des administrations nationales ;
  • la création de nouveaux centres d’alerte et de réaction aux attaques informatiques ;
  • l’établissement de stratégies nationales de cybersécurité et le développement de la coopération régionale et internationale.

Février 2016

Haut de page