Alerte et riposte aux épidémies : inauguration du projet PREPARE en Guinée

08/07/2015

Le projet PREPARE, mis en œuvre par Expertise France et financé par l’Union européenne (4,8 millions d’euros) et la France (1 million d’euros), a été officiellement lancé à Boké, Guinée, le 25 juin.

Ce projet consiste à installer dans chacune des huit régions administratives de Guinée, y compris Conakry, une équipe régionale d’alerte et de riposte aux épidémies (ERARE) chargée de la détection précoce et du traitement rapide des maladies à caractère infectieux, avant qu’elles n’atteignent un seuil épidémique.

Inauguration du projet PREPARE_25 juin 2015
Crédit et source : Cellou Binani

La France et l’UE, qui ont financé et appuyé la création de ces équipes, étaient représentées à Boké par le Dr Sakoba KEITA, coordonnateur national de la lutte contre le virus Ebola, Bertrand COCHERY, ambassadeur de France en Guinée, le professeur DELFRAISSY, coordinateur interministériel de la lutte contre l’épidémie, Christine FAGES, ambassadrice chargée de la coordination de la task force interministérielle Ebola, le Dr Gilles RAGUIN, directeur du département Santé d’Expertise France, Gerardus GIELEN, chef de la délégation de l’UE en Guinée, et par l’équipe de coordination du projet PREPARE, dont la Sécurité civile française. Dans le même temps, une deuxième ERARE était déployée à Labé, en présence de représentants de l’ambassade de France, de la coordination Ebola guinéenne, d’Expertise France, de l’UE et de la Sécurité civile française.

Le projet PREPARE manifeste l’engagement de la France et de l’UE aux côtés de la Guinée pour lutter contre Ebola et renforcer les capacités de réponse aux épidémies futures du pays.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du dispositif français de réponse à Ebola en Guinée, dont le volet Santé a été confié à Expertise France. L’agence met en œuvre cinq projets dans le domaine de la santé et dans celui de la sécurité, stabilité et sûreté, dont deux financés par l’UE : PREPARE et EUWAM-Lab, un laboratoire mobile, et participe ainsi à la lutte contre le virus et à la reconstruction du système de santé dans ce pays.

C’est un moment charnière en Guinée : les équipes humanitaires mobilisées depuis bientôt un an dans le cadre de l’urgence quittent le pays et les renforts mis à disposition des ambassades terminent leurs missions. Face à cette nouvelle donne, Expertise France a décidé de renforcer la coordination et les synergies sur le terrain et à son siège à Paris.

Juillet 2015

A voir aussi

 
Haut de page