Santé

Date de dernière modification : 11/01/2015

Le département Santé d’Expertise France couvre un large champ d’expertise correspondant aux secteurs d’intervention du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes ainsi que du ministère des Affaires étrangères et du Développement international et de leurs opérateurs nationaux dans le champ de la santé.

Santé, Vietnam
Crédit et source : © The Global Fund, John Rae

Fort d’une équipe de chargés de projets de santé expérimentés et d’une équipe d’expertise interne polyvalente, le département Santé s’appuie sur un large réseau d’experts, issus notamment de ses réseaux universitaires, hospitaliers et communautaires, des institutions de santé publique ou de recherche en santé partenaires et de ses partenariats privés.

L’expérience et le réseau du département lui permettent d’identifier rapidement les compétences nécessaires aux demandes d’expertise des pays partenaires et d’assurer une offre de service adaptée à leurs besoins et attentes.

Il s’appuie notamment sur les compétences et l’expérience d’ESTHER et de FEI, tous deux parties prenantes de la création d’Expertise France, et opérateurs référencés auprès de nombreux bailleurs. Il mobilise l’expertise française en santé dans le cadre de projets d’expertise technique, de développement et de renforcement des capacités des systèmes de santé. Il intervient régulièrement en partenariat, notamment avec des ONG et institutions de recherche, à travers des modalités adaptées à chaque projet : mobilisation d’expertise, passation de marchés, gestion de subventions…

Les interventions du département Santé sont aujourd’hui principalement axées sur :

  • les grandes pandémies, en particulier le VIH, la tuberculose, le paludisme et les hépatites virales ;
  • la santé sexuelle et reproductive, maternelle, néo-natale et infantile ;
  • l’hygiène hospitalière et la sécurité des soins, notamment dans le contexte de l’épidémie de virus Ebola.

Dans le contexte de l’agenda pour le développement post-2015, il a vocation à élargir son champ à tous les domaines de la santé devenant prioritaires au niveau global, en particulier la couverture sanitaire universelle, les maladies chroniques non transmissibles, les addictions et la santé mentale.

Au-delà de ces domaines thématiques spécifiques, il apporte également son expertise et son appui au renforcement des systèmes de santé dans toutes ses composantes (offre de soins, ressources humaines de santé, information sanitaire, produits vaccins et technologies, financement, leadership et gouvernance) et à la définition de politiques nationales de santé. L’appui aux structures et institutions de santé à travers le renforcement des capacités des ressources humaines de santé, y compris communautaires, est un mode opératoire essentiel. Un focus particulier est apporté à l’accès aux soins des groupes les plus vulnérables.

Focus sur le pôle Initiative 5% sida, tuberculose, paludisme

Depuis 2011, l’ Initiative 5%, deuxième modalité de contribution de la France au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, accompagne les pays francophones dans la conception, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des programmes financés par le Fonds mondial. En 3 ans, elle a mobilisé plus de 160 missions d’expertise dans plus de 30 pays, pour répondre à des besoins urgents ou dans un objectif de renforcement de capacités des acteurs nationaux.

Consultation au Mali
Légende : Consultation au Mali
Consultation au Mali

En parallèle, elle finance plus de 40 projets auprès d’ONG, d’organisations publiques ou d’instituts de recherche. Ces projets, complémentaires des subventions du Fonds mondial, couvrent un large champ d’intervention : du renforcement des systèmes de santé, en particulier de la gestion des approvisionnements et des stocks, à l’appui à la société civile, en passant par la recherche opérationnelle.

Découvrez le rapport d'activité 2013-2014 de l'Initiative 5%

Focus sur l’Initiative ESTHER

L’Initiative de solidarité thérapeutique hospitalière en réseau (ESTHER), fondée sur des partenariats hospitaliers et un transfert de compétences pour une prise en charge globale des personnes vivant avec le VIH, a été lancée en 2001. Elle intervient à travers des jumelages hospitaliers qui mobilisent des professionnels de santé pour améliorer la qualité des pratiques de soin dans le cadre d’un compagnonnage : médecins, pharmaciens, infirmiers, psychologues, techniciens de laboratoire, administrateurs…Ce sont toutes les professions de l’hôpital, mais aussi potentiellement d’autres partenaires institutionnels français, qui sont engagés dans une assistance technique prolongée auprès du système de santé des pays partenaires.

En 12 ans, l’Initiative ESTHER a déployé des programmes dans 19 pays partenaires : 55 hôpitaux français ont été jumelés avec plus de 200 hôpitaux de référence et sites de prise en charge décentralisés ; la société civile, à travers les associations de lutte contre le sida, a été renforcée et contribue à la continuité et à la qualité des soins, en particulier par l’intervention de travailleurs communautaires ; 86 millions d’euros ont été investis pour améliorer l’accès aux soins dans les pays du Sud.

Découvrez le rapport d'activité ESTHER 2014

 

Actualités

Toutes les actualités  
 

Références et projets

Tous les contrats  
common/PageTop