Assistant(e) technique

Le projet

Description du projet

La phase II du Projet d’urgence pour la restauration des services publics (PURSeP II) vise le renforcement opérationnel et organisationnel des structures du ministère des Finances et du Budget et du ministère de la Fonction publique, afin de les doter des capacités nécessaires pour redynamiser les services publics en RCA. Les domaines-clés concernent la collecte optimisée des recettes douanières et fiscales, la gestion efficiente de la trésorerie, une meilleure transparence dans l’exécution du budget et la remobilisation de la fonction publique notamment par une gestion appropriée des fichiers des FAE et de la solde.

Le poste

Profil recherché

Assistant(e) technique

Pays ou Région (bailleur)

République centrafricaine

Durée de la mission

10 mois

Description du poste

L’assistant technique  sera chargé d’appuyer la Cellule de suivi des réformes économiques et financières (CS-REF) dans le suivi des activités en cours, la planification et la préparation des programmes et projets d’appui à venir.

 

Les activités à mettre en œuvre seront définies par la CS-REF, en fonction des priorités et en accord avec les engagements pris auprès des différents partenaires techniques et financiers, notamment la Banque mondiale. L’action de l’assistant(e) technique devra, notamment, contribuer à développer les liaisons fonctionnelles entre l’ensemble des parties prenantes du PURSEP ainsi que préparer les autres projets de réformes projetés afin de faciliter la coordination des projets financés par les PTF dans le domaine.

 

L’assistant(e) technique mettra à la disposition de la CS-REF toute l’expertise nécessaire en répondant aux objectifs spécifiques ci-après :

  • Coordonner l'ensemble des instruments mis en œuvre au niveau de la CS-REF ;
  • Préparer de nouveaux projets conformément aux principes en vigueur, aux priorités établies, aux engagements réciproques pris avec les bailleurs ; ainsi qu'aux réformes structurelles en cours au sein des administrations publiques couvertes par la réforme. Plus particulièrement, l’assistant technique apporte son expérience pour veiller à l'analyse rigoureuse des demandes qui émanent des bénéficiaires, en référence aux critères d'éligibilité qui s'y appliquent ;
  • Appliquer la méthodologie de travail existante pour les tâches dévolues à la CS-REF en conformité avec les conditions requises pour la mise en œuvre des programmes de réformes, et y apporter des améliorations afin de favoriser sa durabilité par des procédures écrites et documentées ;
  • S’assurer de la qualité des livrables issus des différents projets ou actions ponctuelles entreprises ;
  • S'assurer de la validation par les bénéficiaires des rapports de missions que les experts ad hoc auront à remettre après leurs interventions ;
  • Organiser des séminaires de réflexion chez les bénéficiaires potentiels, regroupant les responsables (à tous les niveaux) en charge de la définition des stratégies, des restructurations/ réorganisations ou de la mise en œuvre des programmes de réformes décidés de manière interne ou par le gouvernement ;
  • Organiser et animer des rencontres/ateliers d'information pour un public plus large, destinés à disséminer des informations sur les programmes d’appui et de réforme ;
  • Former les homologues et le personnel d'appui à la gestion du cycle du projet, ou tout autre besoin qui se ferait ressentir ;
  • Etablir des procédures de gestion écrites et fixer des critères d'évaluation de leur application ;
  • Lancer des activités de visibilité et de communication, et assurer que les bénéficiaires potentiels soient familiarisés avec les instruments techniques mis à leur disposition ;
  • Etablir et mettre en œuvre un plan de communication relatif aux activités du programme tout en préservant et en améliorant les outils communicationnels existants ;
  • Contribuer à la rédaction et à la préparation à la « Newsletter PURSEP »;
  • Produire de manière régulière des plans de travail et des rapports conformes aux prescriptions.

Type d'expertise

Long terme

Profil recherché

Qualifications et compétences

Education
  • Diplôme de Master2 en économie, en gestion ou niveau équivalent en rapport avec l’objet de la mission.

 

Compétences techniques 
  • Expert en administration publique dans le domaine des finances publiques au niveau national ou international ;
  • Fortes compétences analytiques, avec une capacité à traiter des problématiques variées et complexes dans le domaine législatif et administratif, et parfois politiquement sensibles ;
  • Bonnes compétences en matière d’appui organisationnel ;
  • Bonnes capacités de gestion et d’encadrement ;
  • Faire preuve de très bonnes capacités de communication orales et écrites ;
  • Très bonne pratique de Windows et de l’environnement de la bureautique (Word, Excel) ;
  • Maîtrise indispensable du français (langue de travail).

 

Compétences managériales
  • Une expérience avérée d’encadrement au sein d’une grande organisation;
  • Un souci permanent du respect des procédures et des outils et des délais ;
  • Capacité à travailler en étroite collaboration avec les partenaires du pays d’accueil ;
  • Une capacité à motiver et à mobiliser les agents autour d’objectifs.

 

Qualités personnelles
  • Savoir-faire :
    • Aptitudes à prendre des responsabilités et à faire respecter les procédures ;
    • Maîtrise des différents outils et procédures des bailleurs ;
    • Un savoir-faire solide dans la gestion des projets ;
    • Capacités à construire et gérer des projets de réforme.
  •  Savoir être :
    • Avoir une rigueur et une éthique irréprochables ;
    • Être à l'aise dans le dialogue avec les différentes parties prenantes ;

Expérience professionnelle

  • Expérience de travail dans un contexte similaire à l’administration centrafricaine et connaissance des institutions publiques nationales et internationales dans la région ;
  • Au minimum 10 années d’expérience professionnelle appropriée dans des finances publiques et/ou de la réforme de l’administration publique ;
  • Expérience dans l’élaboration et l’apport de conseils d’orientations stratégiques de haut niveau au sein d’organisations publiques nationales ou internationales ;
  • Expérience préalable dans le domaine de la formation et du renforcement des capacités ;
  • Expérience préalable dans le domaine de la gouvernance économique et financière dans des pays en situation post-conflit ;
  • Expérience de travail dans un environnement multiculturel et/ou international.

Informations complémentaires

Documents à fournir :

  • CV ;
  • Références projets à l’international ;
  • Lettre de motivation.

 

Les candidats devront indiquer l'entreprise/entrepreneur qui pourrait être amené à conclure le marché avec Expertise France.

 

Le processus de sélection des manifestations d’intérêt se fera en deux temps :

  • Dans un premier temps, une liste restreinte sera établie librement par Expertise France.
  • Dans un deuxième temps, les candidats sélectionnés pourront être conviés à un entretien.

 

Les honoraires seront négociés avec le candidat retenu.

 

L'offre

Référence

PURSeP 2017 – 16GEF0C080

Date limite de réponse

28/02/2017

Date de publication

16/02/2017

Haut de page