Un nouveau projet d’appui à la Cour des comptes de Côte d’Ivoire

04/05/2017

Un nouveau projet d’appui à la Cour des comptes de Côte d’Ivoire vise à accompagner cette juridiction dans ses fonctions de garante du bon emploi des ressources publiques, de la transparence et de la redevabilité envers les contribuables. Ce projet est l’occasion pour l’Union européenne et Expertise France de renouveler leur engagement aux côtés de la Côte d’Ivoire en faveur d’une bonne gouvernance et d’une gestion efficace des finances publiques.

Financé par l’Union européenne à hauteur de 300 000 €, ce projet mis en œuvre par Expertise France a pour ambition d’accompagner la transformation en Cour des comptes de la Chambre des comptes de la Cour suprême.

Mettre en place les conditions d’un contrôle et d’une évaluation efficaces par la Cour des comptes

Expertise France travaille avec la Cour depuis 2016 et a apporté un appui à l’élaboration du plan stratégique, à la rédaction des textes règlementaires régissant la Cour, ainsi qu’à l’audit de performance.

Avec ce projet complémentaire, il s’agit plus spécifiquement de doter l’institution des capacités nécessaires à un contrôle optimal des comptes publics et à une évaluation efficace de la performance de la gestion publique, par un renforcement des procédures et un appui au personnel de la Cour.

Par le partage de bonnes pratiques entre pairs, la démarche contribue au renforcement des capacités organisationnelles de la Cour. Elle participe également au renforcement des capacités techniques des magistrats et vérificateurs, par le biais de formations et par la production de guides méthodologiques sur des thèmes comme le contrôle juridictionnel, l’évaluation des politiques publiques ou encore la certification des comptes de l’Etat.

Un engagement institutionnel fort

Lancement du projet d'appui à la Cour des comptes ivoirienne
Légende : Lors du lancement du projet d'appui à la Cour des comptes ivoirienne, le 21 avril 2017
Lors du lancement du projet d'appui à la Cour des comptes ivoirienne, le 21 avril 2017 - Crédit et source : Fraternité Matin

Pour mettre en œuvre les activités, le projet prévoit la mobilisation d’un magistrat financier à la Cour des comptes française, qui partagera son temps entre Paris et Abidjan durant les 18 mois de ce projet qui a débuté en février 2017. Des missions d’assistance technique et de formations seront animées à Abidjan par des experts issus de la Cour des comptes française. Il est également prévu le déplacement de fonctionnaires ivoiriens en France, dans le cadre de visites d’études à la Cour des comptes et dans des chambres régionales des comptes.

Lors de la cérémonie officielle de lancement le 21 avril 2017, M. Kanvaly Diomandé, nommé Président de la Cour des comptes en février 2017, a réaffirmé l'importance de son institution pour garantir le bon emploi des ressources publiques, la transparence et la redevabilité vers les contribuables.

M. Jean-François Valette, chef de la délégation de l’Union européenne en Côte d'Ivoire, a souligné à cette occasion « l'importance que l'Union européenne porte à l'installation officielle et complète de la Cour des comptes. »

 

Plus d'informations sur le site de la délégation de l'Union européenne en Côte d'Ivoire.

Haut de page